Présentation

Auteur: Richelle Mead

Edition: Milady

Année d'édition: 2011

pages: 480

Tome 3

Achat:Amazon

Le pouvoir est la pire tentation.

Eugenie Markham n’a pas son pareil pour chasser du monde des humains les êtres surnaturels qui s’y risquent. En revanche, elle peine à stopper la guerre qui dévaste son propre royaume, Terre-de-Daléa.
Son seul espoir : la Couronne de Fer, un artefact légendaire redouté de tous. Mais qui l’aidera dans sa quête ? Elle ne peut guère se fier aux hommes de sa vie, Dorian et Kiyo… Or, pour maîtriser les pouvoirs incommensurables de la Couronne, elle devra résister à une terrible tentation, au risque, si elle échoue, de détruire son âme et deux mondes.

Chronique

Voici une saga sur laquelle je n’avais pas progressé depuis un moment on va se le dire, mais j’ai pour objectif de la finir avant fin juillet donc vous allez voir la suite bientôt. Ce tome étant bien sûr une suite, je vous invite à lire les chroniques des tomes précédant si vous ne les avez pas encore lus.

La dernière fois, nous avions quitté Eugénie après une entrée en guerre avec un autre pays d’Outremonde. Sans oublier les nombreux viols qu’elle a subi en étant captive dans notre monde. Et, là où j’ai été surprise, c’est qu’Eugénie n’a pas eu de répercussions comportementales dans ce livre par rapport à ces viols. Elle a de la colère envers sont agresseur, et heureusement, mais vraiment aucun problèmes notable avec son rapport aux hommes, ce qui est assez surprenant quand même. Enfin pour moi en tout cas.

Pour ce qui est de la situation amoureuse de notre héroïne, je me dis des fois qu’elle devrait arrêter les frais . En même temps, elle se fait perpétuellement manipuler et décevoir par les deux hommes de sa vie, Dorian et Kiyo. Et dans ce tome, il n’y aura pas d’exception à sa malédiction. J’avoue quand même avoir une petite préférence envers Dorian, il est certes manipulateur mais au moins, il ne se cache pas de ses intentions réelles. A part une dans ce livre et c’est d’ailleurs celle là qui va lui causer des problèmes avec Eugénie.

Pour ce qui est de la sœur d’Eugénie, on apprend enfin à la connaître autrement que comme une fanatique de l’héritier du Seigneur de l’Orage. Bon, elle reste quand même particulière, mais on la voit quand même plus comme une petite sœur et je suis sûre qu’elle nous promettra des rebondissements assez intéressants par la suite.

/!\ Attention spoiler de fin /!\

Je vais parler de la fin mais je ne pouvais pas ne pas vous donner mon avis précis sur celle ci. On apprend à la fin qu’Eugénie est enceinte de Kyio d’une paire de faux jumeaux (une fille et un garçon) et elle compte les garder. Autant vous dire que Kyio est prêt à la tuer pour empêcher l’enfant de la prophétie de naître. Ce que je pense du coup, c’est qu’un père qui veut tuer ses propres enfants, et toute la traque et la persécution qu’il va y avoir après leurs mère et donc eux, ne peut qu’engendrer de la haine (Yoda sort de ce clavier). Et du coup, en faire des monstres ne serait pas dû à leur naissance mais aux autres et leurs actions. Oui c’est mon point de vue, et j’y crois beaucoup donc on verra ce qui se passe dans le tome 4.

Quoi qu’il en soit, je trouve que ce livre est un bon tome qui me donne vite envie de lire la suite pour savoir comment tout ça va bien pouvoir se terminer. En tout cas, on se retrouvera dans pas si longtemps pour la suite et fin de cette saga car je n’y résisterai pas très longtemps.

<< Tome précédent