Présentation

Auteur: Shannon Messenger

Edition: PKJ

Sortie: 2017

pages: 496

Tome 1

prix: 7€80

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

Ma Chronique

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre que ce soit dans la blogosphère ou la booktubesphère. Et bien je n’en ai pas été déçue, je l’ai commencé un soir et lu d’une traite jusqu’au petit matin. Je sais bien que jusqu’ici mes chroniques étaient un peu sommaires et manquaient un peu de profondeur. Je compte donc bien m’améliorer autant que possible au fil du temps et de mon expérience au sein de mon blog littéraire si je peux l’appeler comme ça. Ceci étant dit, je vais réellement commencer ma chronique.

Beaucoup de personnes ont comparés ce livre à Harry Potter. Ce n’est pas mon avis. Il y a certes une école pour apprendre à utiliser ses pouvoirs et un monde magique, mais on parle ici d’une autre « race » même si je n’aime pas utiliser ce terme. Dans de très nombreux mondes magiques crées où l’on suit des enfants ou des adolescents un peu magiques, ils vont à l’école : Mélusine, la trilogie du magicien noir, la trilogie Morgenstern… À partir de là, je ne pense pas qu’on puisse dire qu’il s’agit d’un nouveau Harry Potter.

Ici, Shannon Messenger nous emmène dans un monde magique, peuplé d’elfes et d’autres créatures qui se situent dans un autre monde. Notre héroïne va découvrir qui elle est et d’où elle vient. Dans ce premier tome nous n’obtiendrons pas toutes les réponses bien évidemment, mais quelques unes avec de nouvelles interrogations pour mettre le lecteur en allène. Ce livre reste tout de même de la jeunesse donc il ne faut pas s’attendre à un livre riche en profondeur tel un Zola mais plus du niveau d’un Harry Potter (je parle ici de la qualité d’écriture) bien qu’il y ai beaucoup moins de noirceur que dans celui-ci. Le personnage peut paraître beaucoup trop mature pour son âge mais des justifications sont présentent, les elfes sont beaucoup plus intelligents que les humains et la provenance de notre chère amie que je vous laisserai découvrir (sa mémoire est pleine de surprises).

Je compte bien évidemment poursuivre la lecture de cette saga bien que j’attende le formats poches. Le tome 2 sortira donc au mois de novembre et atterrira certainement dans ma PAL peu de temps après. Je pense même le lire peu de temps après sa sortie. Ce livre mérite donc un 5 sur 5 puis qu’il s’agit pour moi d’un coup de cœur.

cclogo