Présentation

Auteur: Rick Riordan

Edition: Le livre de poche

Sortie: 2014

pages: 526

Tome 2

prix: 7€90

Malgré sa mémoire défaillante, Percy Jackson, le fils de Neptune, est désigné pour une dangereuse mission en Alaska. Là-bas, dans le Grand Nord, rappelés du Styx de Gaïa, les monstres se réveillent un à un. Assisté par les demi-dieux Hazel et Frank, Percy doit une fois encore combattre le chaos qui menace. Pour cela, il lui faudra délivrer une divinité pas comme les autres: Thanatos lui-même, le dieu des Morts…

Ma chronique

Comme pour toute chronique de saga dont j’ai déjà chroniqué le premier tome, voici le lien de la première chronique.

Aujourd’hui je chronique donc le deuxième tome des Héros de l’Olympe. Je conseille quand même de commencer par lire les Percy Jackson pour mieux situer pas mal d’événements qui se sont produits, et qui à mon sens sont importants pour ce tome ci. Dans le premier, on découvrait l’histoire par les yeux d’un nouveaux personnage qui découvrait (petite redondance) tout et dont aucun des précédents livres n’étaient indispensables étant donné qu’on ne connaissait pas l’existence des demi-dieux romains (mais une saga sur le sujet ne serai pas à négliger, Rick si tu me lis, penches toi s’y). Je n’ai malheureusement pas chroniquer les Percy car je les ai lu il y a bien trop longtemps pour vous pondre une chronique un temps soit peu intéressante. Mais si un jour je fais une relecture, je me ferais un plaisir de l’écrire.

Pour ce tome on retrouve le personnage de Percy Jackson qui comme Jason dans le tome 1 n’a plus ses souvenirs et se retrouve dans le camps de romains. Pour ceux qui n’auraient ni lu les Percy ni vu les films, Percy est grec et généralement les romains n’apprécient pas vraiment les grecs. Percy sera donc accompagné par deux acolytes, Hazel et Frank pour continuer le travail entrepris par Jason. Empêcher Gaïa de détruire les dieux de l’Olympe et leurs enfants ainsi que détruire tout ce qu’on connaît de la Terre. Cette fois, on va recroiser des dieux connus mais dans leur version romaine ce qui rendra Mars un peu moins antipathique que dans sa version grecque même s’il conserve toujours son ego démesuré. On voyagera dans les terres gelées de l’Alaska qui, de ce que j’ai pu lire est très joli, j’y ferai peut être un tour un jour si j’en ai l’occasion. Ce tome est à mon sens la deuxième et dernière étape avant la rencontre entre les demi-dieux grecs et romains. J’ai donc hâte de lire le prochain tome pour savoir comment cette rencontre va se passer. Une fois encore il s’agit d’un roman jeunesse donc je le lis et le note en tant que tel. Pour moi il mérite un 4 sur 5 car le schéma est récurrent mais l’histoire et le choix des personnages est très bon.

4 étoiles