Présentation

Auteur: Charlaine Harris

Edition: J'ai lu

Année d'édition: 2009

pages: 375

Tome 3

Achat:Amazon

Revoilà Sookie Stackhouse, la jeune serveuse télépathe de Chez Merlotte, dans une aventure pour le moins singulière : lasse de supporter l’indifférence de Bill, son beau vampire parti en voyage, elle part enquêter au sein de la pègre des suceurs de sang. Aidée d’un loup-garou, qui fait naître en elle des désirs insoupçonnés, elle doit retrouver Bill, kidnappé par une ancienne amante – une vampire sexy en diable – et faire taire sa jalousie, tout en esquivant les avances d’Eric, le dangereux et séduisant Viking mort depuis plus de mille ans…

Chronique

Nous voici ensemble pour la chronique du troisième tome de La communauté du Sud, qui n’est rien d’autre que la saga dont s’est inspirée la série True Blood. Pour ceux qui comme moi connaissent bien la série, sachez que les livres ne ressemblent pas à la série dans pas mal de points. Je préfère d’ailleurs, parce que lire exactement ce que j’ai déjà vu me plaît rarement en dehors quelques exceptions. Comme à mon habitude lorsqu’il s’agit d’une suite, je vous invite à lire les chroniques des tomes précédents pour ne pas vous faire spoiler ce qui s’est passé avant ce livre.

Ici, nous retrouvons Sookie qui doit retrouver Bill qui a été enlevé, et c’est encore Eric qui lui refile cette mission. Pour ceux qui ne le savent pas encore, si je pouvais parfois apprécier le personnage de Bill dans la série, dans le livre je peux vous dire que jusqu’ici je le déteste. Ce tome a par ailleurs renforcé mon antipathie à son égard, je le trouve stupide, égoïste, possessif, irresponsable et s’attend toujours à ce que Sookie lui pardonne et lui retombe dans les bras. Le pire vous me direz, c’est que c’est exactement ce qu’elle fait en général, mais heureusement, dans ce tome il va en prendre pour son grade et c’est plus que mérité.

Dans ce tome 3, nous rencontrons enfin le personnage que je connaissais sous le nom d’Alcide. Bon, dans le livre son nom est beaucoup moins sexy vu qu’il s’appelle Léonard ou Lèn pour les intimes. On pardonne vite ce prénom car il paraît encore plus sexy dans le livre que dans la série et est encore plus gentil, fidèle, loyal, un homme bien et sexy comme il en cours peu dans les rues si vous voyez ce que je veux dire.

Pour ce qui est de l’intrigue, je la trouve mieux que la dernière, elle est pleine de rebondissement. On découvre enfin le monde des lycanthropes ainsi que celui des vampires du royaume voisin (Mississippi). Bon, comme d’habitude, il y a les habituels complots et les plans qui ne se passent jamais vraiment comme prévu, mais c’est ça qui fait l’attrait des livres. En tout cas, j’ai hâte de lire la suite et j’espère vraiment qu’Eric va concrétiser avec Sookie parce que j’aime vraiment ce personnage et que Bill ne la mérite vraiment pas.

Sur ce, je vous laisse et vous retrouve bientôt pour une nouvelle chronique. Je compte bien sûr lire la suite dans le futur vu que c’est une série que j’avais beaucoup aimé et que la version papier me plaît tout autant voir plus.

 

<< Tome précédent