Présentation

Auteur: Shanon Messenger

Edition: PKJ

Sortie: 2017 (première édition fr 2015)

pages: 545

Achat: Amazon

Depuis qu’elle a quitté sa famille humaine pour aller vivre parmi les elfes et étudier à l’académie de Foxfire, Sophie n’a pas manqué d’attirer tous les regards sur elle… et son enlèvement n’a rien arrangé ! Le monde elfique, pour qui le mot « crime » était jusque-là quasi inconnu, est en émoi et la révolte gronde…

Pourtant, une découverte extraordinaire pourrait permettre de ramener le calme au sein des Cités perdues. Sophie tombe en effet nez à nez avec une alicorne, une créature fabuleuse que les elfes croyaient disparue, symbole pour eux d’un nouvel espoir. Mais la jeune Télépathe, chargée de s’occuper de l’animal, va vite déchanter : déjà bien éprouvée par la reprise des cours imminente et les messages toujours plus énigmatiques du Cygne Noir, elle se retrouve en plus contrainte de prendre un risque immense pour protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…

Ma chronique

Je ne sais pas pourquoi je n’avais pas commencé ce tome 2 avant. J’avais beaucoup aimé le tome 1 et il m’aura fallu près de 2 ans avant que je lise la suite. J’espère ne pas mettre autant de temps pour me mettre à lire le tome 3, ce serait vraiment dommage car j’ai déjà pris les tomes 3 et 4…

Pour ceux qui ne veulent pas être spoilés sur le tome 1, je vous invite à vous arrêter ici pour lire la chronique du premier tome. Les autres, bienvenue! Dans ce tome, on revient plutôt rapidement dans la suite de l’histoire sans vraiment avoir de récapitulatif au début du roman. Autant vous dire qu’au début ma mémoire a du beaucoup travaillé pour se remettre en marche après 2 ans de pause pour cette saga. Nous avons donc rapidement notre héroïne Sophie qui se retrouve dans des ennuis (sa spécialité en somme) avec une alicorne et des maux de tête qui vont plus que la gêner dans plusieurs situations.

Si jusqu’ici l’auteure avait bien creusé le personnage de Sophie ainsi qu’une partie des personnages de Grady et d’Edaline qui sont ses parents adoptifs, elle a continué dans ce tome avec d’autre personnages en plus d’ajouter des informations sur ses parents adoptifs. Il y a Alden son mentor qui a un passé beaucoup moins chaleureux que son sourire mais c’est surtout Keefe, un ami de Sophie qu’on a pu découvrir autrement que le fait que ce soit le Fred et Georges de la bande. Je soupçonne d’ailleurs un éventuel quatuor amoureux. C’est une possibilité qui devra être vérifiée dans les tomes suivants.

Pour l’histoire, j’ai toujours peur de vous en dire trop mais elle ravira ceux qui ont aimé les Harry Potter ou les Eragon j’en suis persuadée. Au final, ici Sophie devra se sauver elle même pour en sauver d’autres avec l’aide de ses amis et d’un animal magique et énigmatique.

Je vous laisse ici et vous dis à bientôt pour une prochaine chronique.

<< Tome précédent