Présentation

Auteur: Kenneth Oppel

Edition: Bayard Jeunesse

Sortie: 2003

pages: 406

Achat: Amazon

Griffon, le jeune fils d’Ombre, rêve d’égaler son père par un exploit remarquable. Il décide de voler le feu aux hommes, provoquant ainsi la mort de sa meilleure amie, Luna. Alors qu’il se cache, honteux et désespéré, un tremblement de terre l’entraîne dans une faille de roche. Ombre n’hésite pas à partir à la recherche de son fils jusque dans les Enfers, où règne le terrible dieu Cama Zotz. Il y retrouve son ennemi mortel, Goth le vampire, qu’il a tué autrefois. Ce dernier est prêt à voler la vie de Griffon pour retourner sur terre. Ombre arrivera-t-il à sauver son fils ? Atteindront-ils le Berceau de Vie, l’arbre de la déesse Nocturna.

Ma chronique

Voici le tome 3 d’une petite saga que j’avais commencé au début de mon adolescences et que je souhaitais continuer quand je me suis aperçue qu’il y avait une suite. L’une des appréhensions que j’avais, c’est que l’histoire ne me plaise plus après toutes ces années et mes souvenirs de jeune ado.

J’avoue avoir eu beaucoup de mal à re-rentrer dans l’histoire même si je me souvenais plutôt bien des deux tomes précédents. Au début je me suis dis « aïe, cette lecture va être longue » mais au final j’ai fini par rentrer dedans, je n’avais pas dû le commencer au bon moment. Il a fallu le premier confinement pour m’y remettre et prouver qu’un livre c’est une histoire mais surtout un moment propice pour le découvrir. 

Revenons en à l’histoire qui n’a plus Ombre comme héro principal malgré qu’il l’était avant, mais Griffon un jeune chauve-souris qui n’est autre que le fils d’Ombre. C’est donc son fils qui prend la relève et qui commence sa propre histoire notamment en atterrissant dans l’enfer des chauves-souris après être rentré dans une brèche. Le but étant naturellement de s’en sortir en vie, il va rencontrer pas mal de vieux ennemis que nous lecteurs nous connaissons pas le jeune Griffon. Le côté positif pour nous, c’est qu’Ombre va quand même être assez présent dans l’histoire.

Ce tome est au final une sorte de passation de Ombre à Griffon dans le rôle de « sauveur » de la colonie mais aussi un tome qui nous en dit beaucoup sur la culture ou plus exactement les croyances des chauves-souris avec les deux dieux qui les caractérisent. Je vous laisse lire ce livre si vous voulez en savoir plus sur le sujet.

Je vous laisse ici et vous dis à bientôt pour une prochaine chronique!