Présentation

Auteur: Lori M. Lee

Edition: Page Street

Année: 2020

pages: 400

Tome 1

Achat: Amazon

Sirscha Ashwyn comes from nothing, but she’s intent on becoming something. After years of training to become the queen’s next royal spy, her plans are derailed when shamans attack and kill her best friend Saengo.
And then Sirscha, somehow, restores Saengo to life.
Unveiled as the first soulguide in living memory, Sirscha is summoned to the domain of the Spider King. For centuries, he has used his influence over the Dead Wood–an ancient forest possessed by souls–to enforce peace between the kingdoms. Now, with the trees growing wild and untamed, only a soulguide can restrain them. As war looms, Sirscha must master her newly awakened abilities before the trees shatter the brittle peace, or worse, claim Saengo, the friend she would die for.

Sirscha Ashwyn n’est personne, mais elle a bien l’intention de devenir quelqu’un. Après des années d’entraînement pour devenir la prochaine espionne royale de la reine, ses plans déraillent lorsque des chamans attaquent et tuent sa meilleure amie Saengo.
D’une manière ou d’une autre, elle ramène Saengo à la vie.
Présentée comme le premier guide des âmes de mémoire d’homme, Sirscha est convoquée dans le domaine du Roi Araignée. Pendant des siècles, il a utilisé son influence sur le Bois Mort – une ancienne forêt possédée par les âmes – pour imposer la paix entre les royaumes. Aujourd’hui, alors que les arbres deviennent sauvages et indomptés, seul un guide des âmes peut les retenir. Alors que la guerre est imminente, Sirscha doit maîtriser ses capacités nouvellement éveillées avant que les arbres ne brisent la paix fragile ou, pire encore, ne réclament Saengo, l’amie pour lequel elle est prête à mourir.

Ma chronique

Je suis heureuse de faire une nouvelle chronique sur un livre en anglais. J’ai reçu celui-ci dans une fairyloot et j’avoue que je l’ai beaucoup aimé.

Pour commencer, je vais vous parler du niveau d’anglais comme je ferai au début de chaque livre VO. Ici, le niveau n’est pas si facile car le vocabulaire est très riche et au départ j’ai eu beaucoup de mal avec ça. Une foi le blocage du vocabulaire passé, j’ai arrêté de m’inquiéter de ne pas tout saisir et là ça c’est bien passé. Je reste quand même aidée de mon ami google traduction et de DeepL mais en dehors des combats où je pense être passée un peu à côté je pense que ma compréhension a été plutôt bonne. Comme pour Harry Potter 1 en VO, je ne vais pas vous parler du style de l’autrice car j’en suis incapable au vu de mon niveau, je vais donc plutôt parler de mon ressenti sur l’histoire.

De façon générale, le monde fantasy choisi est assez intéressant avec des personnages qui naissent avec des pouvoirs et les développent plus tard avec le besoin d’avoir un familier pour les utiliser. Après, comme dans notre civilisation, ce qui est différent fait peur et certains préfèrent donc tous les éliminer pour se sentir en sécurité. Il ne fait donc pas bon d’être un shamanborn dans certains royaumes. Il y a bien sûr eu un gros méchant qui a fait trembler de peur tous les royaumes par le passé ce qui a aggravé la situation pour eux. Il a laisser une forêt infranchissable sans certaines personnes et qui est un vrai danger pour les familiers. 

Cette forêt est justement centrale dans ce tome car Sirscha, notre héroïne, a pour but de la détruire car cette forêt continue à grandir et est un vrai poison pour les âmes qui peuvent y être infectées en pourrissant. Bonus, le contrôle du roi des araignées et moins bon qu’avant. 

Je souhaite vraiment que ce livre soit traduit en français pour qu’un plus grand nombre puisse le lire car il le mérite. Malheureusement tout le monde n’est pas capable ou ne s’en croit pas capable donc je comprends que malgré mon conseil et votre éventuelle envie de le lire vous ne le fassiez pas. Sinon avec un niveau B2 (pour ceux qui sont familiers avec les niveaux de langue) vous pouvez y aller rassurez vous. Je vous dis ça car j’ai un niveau B1 pas loin du B2 si ça peut vous aider. je vais vous laisser ici pour cette chronique et n’hésités pas à me dire en commentaire votre avis ou envie sur ce livre. A bientôt!