Présentation

Auteur: Patricia Briggs

Edition: Milady

Année: 2019

pages: 408

Tome 11

Achat: Amazon

Mercy Thompson doit faire face à un ennemi mortel pour défendre tout ce qui lui est cher…
Mon nom est Mercedes Athena Thompson Hauptman, et je suis mécanicienne. Et changeuse coyote… Et la compagne de l’Alpha de la meute du bassin du Columbia.
Mais rien de tout ça ne poserait de problème si je n’avais pas accepté d’endosser la responsabilité de protéger tous ceux qui vivent sur notre territoire. Sur le moment, ça semblait être la chose à faire. Ça aurait dû se limiter à traquer des gobelins tueurs, des chèvres zombies et un troll de temps à autre. Au lieu de cela, notre foyer est à présent considéré comme une zone neutre où les humains peuvent négocier avec les faes sans danger.
En réalité, rien ni personne n’est en sécurité. Tandis que généraux et politiciens affrontent les Seigneurs Gris des faes, une tempête approche… Et son nom est la Mort.
Mais nous sommes la meute, et nous avons donné notre parole. Qu’importe le prix.

Ma chronique

Voici la suite de ma saga chouchoute où je mets un poing d’honneur de me mettre à jour rapidement (en format poche par contre).

Comme toujours, j’aime les personnages qui ont toujours beaucoup d’humour et ce, en toutes circonstances. Sans oublier le fait de voir toutes ces créatures fantastiques car je les adore. Il s’agit du 11ème tome donc si vous n’avez pas commencé la saga je vous conseille de commencer par le premier tome plutôt que celui-ci.

Donc dans ce tome on met en lien certains événements passés comme celui de Frost avec ceux d’aujourd’hui: un complot de sorcières noires qui ont plus que des ambitions de bisounours. Il faut dire que dans cette saga les sorcières ont rarement le beau rôle et qu’Elizaveta qui aide la meute d’Adam n’a jamais été présentée comme une personne de confiance. Ici, on va d’ailleurs en savoir beaucoup plus sur ses pratiques, sa vie et son évolution de sorcière. J’ai au final été plutôt surprise des ces découvertes car je ne m’attendais pas à sa de sa part. Bonus, on en apprend plus sur le personnage Sherwood.

En tout cas, contrairement au tome 10, les faés sont bien présents et auront à mon avis encore plus d’importance dans le prochain tome (déjà sorti et bientôt en poche!). Pas de nouveaux visages ici en dehors des méchants mais Zee, Tad et Oncle Mike font leur grand retour et aident « réellement » Mercy cette fois-ci. Zee est vraiment impressionnant il n’y a pas à dire mais je vous laisse découvrir ça par vous même. 

Bon par contre, il y a eu quelques zombies et je fais partie de ceux qui en ont fait une overdose de lorsque tout ce qui sortait avait un rapport avec les zombies. Heureusement ils ne sont pas le centre de l’histoire et sont plus des pantins que des zombies type Walking Dead donc c’est passé. En tout cas je pense que les histoires avec des sorcières noires ne s’arrêteront pas là mais c’est moi qui vais m’arrêter ici pour cette chronique. N’hésitez pas à me partager votre avis en commentaire et à bientôt pour une prochaine chronique.

<< Tome précédent