Présentation

Auteur: Leight Bardugo

Edition: Le Livre de Poche

Année: 2020

pages: 448

Tome 2

Achat: Amazon

« Je suis l’Invocatrice de lumière. Et je suis votre dernière chance. »
DÉVOTION. REMORDS. MARTYR.
Un pays déchiré par la guerre civile.
Une jeune femme idolâtrée, rongée par ses propres pouvoirs.
Un corsaire flamboyant et mystérieux.
Un soldat renégat, en proie aux doutes.
Une menace grandissante. Un danger imminent.
RÉSISTANCE. POUVOIR. SACRIFICE.
Pour s’opposer au Darkling, Alina devra explorer ses propres ténèbres. Au risque d’y perdre sa lumière.

Ma chronique

Tout d’abord, bonne année à vous et je vous souhaiter de bonnes lectures en 2022. Voici ici le deuxième tome de la très célèbre saga Grisha que j’ai lu pour un week-end à 1 000. Au moment où j’ai lu ce livre, je n’avais pas encore vu la série donc on ne parlera que du livre. C’est plutôt logique quand on sait que le tome deux n’est pas abordé dans la première saison… Mais je vais me retenir de parler du rôle des Crows ici.

Je trouve que le début du livre va bien trop vite à mon goût car l’histoire est plein de rebondissements et je me demande si ils ne s’enchaînent pas trop vite au final justement. C’est la raison de ce sentiment que tout va trop vite. J’ai quand même apprécié l’histoire pas de panique. J’avais entendu par une booktubeuse (je ne sais plus laquelle) que lorsqu’Alina était heureuse Mal ne l’était pas et inversement. Je ne peux que confirmer et c’est à croire qu’ils ne pourront jamais être heureux ensemble et c’est un peu énervant. 

Dans ce tome, un personnage assez intéressant a fait son arrivée. C’est Nikolai et je dois vous l’avouer, je l’aime plutôt beaucoup. Il ajoute du peps qui peut parfois manquer dans le livre. Ce n’est pas non plus le comique de l’histoire car on comprend vite qu’il y a plus que ça chez lui. Il cherche à se faire voir comme un pur stratège mais je pense qu’il est quand même intéressé par Alina et pas que pour ses pouvoirs. Je sais au fond de moi qu’elle va finir par choisir Mal, comme toujours au final mais j’ai quand même envie qu’elle choisisse Nikolai. Je garde espoir, on ne sait jamais.

Ce qui m’a manqué par contre c’est que le Darkling n’était pas assez présent à mon goût dans ce tome. D’un point de vue psychologie des personnages, rien n’a vraiment bougé ce qui aurait dû se passer avec tout ce qu’ils vivent mais je pense que le tome 3 sera différent sur ce côté. Du moins c’est ce que j’espère. Ce tome est surtout une bataille de conscience chez Alina bien qu’il se passe d’autres choses. Elle doute entre ce qui est bien et se laisser aller au pouvoir qui pourrait la corrompre.

Dites moi ce que vous vous avez pensé de ce livre et je vous laisse pour le moment. On se dit à bientôt pour une prochaine chronique.

<< Tome précèdent